Betheny Formation Club : site officiel du club de foot de BETHENY - footeo

Tribute

18 août 2015 - 23:08

Revue des mouvements que le club a connus à l'intersaison... et retour nostalgique sur les grandes heures du BSC. ^^

 

TRIBUTE

 

 

      Alors qu’une nouvelle saison va débuter, rappelons les mouvements que le club a connus à l’intersaison.

 

 

 

 

      Mouvements au niveau des joueurs : l’équipe seniors a ainsi vu partir un certain nombre de ses membres. Certains n’étaient là que depuis une ou deux saison(s), mais ont eu le temps de laisser leur empreinte : entre autres Aurélien, pour ses coups de gueule et sa grinta, Ahmed, une crème en-dehors du terrain, un cauchemar pour les attaquants adverses, ou bien encore Jéremy et sa délicieuse patte gauche (ah ce coup-franc de 25 mètres contre Val-de-Murigny…).

 

      D’autres en revanche quittent le club après y avoir passé la plus grande partie de leur carrière : captain Nico bien sûr (dont on avait déjà évoqué le départ ici), Fab Fabulous et ses fameux buts sur coups-francs de 40 mètres, mais aussi Thibault dit « la Tique » ou « la Bougie », l’increvable milieu de terrain, certainement l’un des tout meilleurs joueurs de foot à avoir porté les couleurs du club depuis sa création.

 

 

 

      A tous, le BFC souhaite bien sûr une bonne continuation dans leurs nouveaux clubs respectifs, et probablement en recroiserons-nous certains en championnat ou en coupe !

 

 

      Mouvements au niveau du coaching également : après la disparition subite et inexpliquée de Pat en cours de saison, Lolo a su mener l’équipe première au maintien, ce qui était loin d’être acquis à mi-saison.  Désormais vice-président, Lolo cède la place pour la nouvelle saison à Emilien (dont l’arrivée avait été annoncée ici).

 

 

 

 

      Mouvement enfin, et non des moindres, à la présidence : Brigitte Blavier se retrouve désormais aux commandes (voir l’interview ici), succédant à Thierry Lefèvre qui aura ainsi passé douze années à la tête du club.

 

      Rappelons qu’au début des années 2000, le club de football de Betheny avait en grande partie disparu, se limitant pour l’essentiel à une équipe seniors, alors que le club avait connu de riches heures dans la décennie précédente notamment avec ses équipes de jeunes.

 

      En 2002, Thierry – qui avait décroché depuis plusieurs années – tenta le pari de recontacter ses anciens joueurs (qui s’étaient égaillés dans toutes les directions quelques années plus tôt) pour voir s’il serait possible de reformer une équipe de copains. Son appel fonctionna au-delà de ses espérances : réunis sous le nom de « la Gaillarde », les anciens du BSC (Betheny Sporting Club) remportèrent le championnat UFOLEP en inscrivant plus de cent buts au cours de la saison 2002-2003 !

 

 

Cette année-là, la Gaillarde comptait même dans son effectif un sympathique plantigrade.

 

 

 

      Thierry décida alors de transformer l’essai en reprenant le club de Betheny (désormais baptisé BFC, Betheny Formation Club), les anciens du BSC formant l’ossature de l’équipe première en promotion de 1ère série tandis que les catégories de jeunes allaient progressivement se développer.

 

      Le premier match officiel du nouveau BFC fut une victoire de prestige (2-1) face à la redoutable réserve de Tinqueux, puis l’équipe enchaîna quatre matchs sans défaite. Commencée comme dans un rêve, cette première saison tourna malheureusement au cauchemar : percutants en attaque (Antoine, Gogo et Babar finirent chacun à plus de dix buts !), les Bethenyats furent bien trop friables en défense, handicapés par une avalanche de blessures. Et le club connut la relégation en deuxième série…

 

      Tout aurait pu s’arrêter là, mais le groupe n’explosa pas. Bien décidés à redorer leur blason et sous la houlette d’un nouveau coach (Eric Rodriguez), les violets et blancs réussirent une saison fantastique, remportant quasiment tous leurs matchs grâce à une attaque de feu (Antoine « Guinours » inscrivant notamment 22 buts, record du club sur une saison) et inaugurant la plus belle période du club.

 

      L’arrivée de plusieurs joueurs de valeur contribua à cette dynamique (entre autres : Eddy « Lecce » Drubigny, Matt le Blond, Jawad dit « Jaja », Hervé Capoen dit « Vévère », Damien Coulmier et David – deux simulateurs qui auraient fait rougir Fabrizio Ravanelli, "Masque" Lefèvre, Kolboth…).

 

      Remontés en promotion de 1ère série, les Bethenyats poursuivirent leur ascension en décrochant une 2ème montée consécutive à l’issue d’une très belle saison 2005-2006, marquée par un beau duel à distance avec Reims Agora. C’est l’époque également des tournois à l’étranger (Espagne, Pays-Bas) qui ont laissé des souvenirs à ceux qui y ont participé, et pas que pour leur qualité footballistique…

 

 

      Le club resta ensuite trois saisons en 1ère série. Une première réussie, où l’équipe termina dans le premier tiers du tableau. Une seconde plus banale qui s’acheva dans le ventre mou. Et une troisième qui se conclut malheureusement par une relégation somme toute logique : plusieurs joueurs qui avaient fait les beaux jours du BFC les saisons précédentes étaient usés, blessés ou bien n’avaient plus forcément la même envie.

 

 

 

 

Pendant plusieurs saisons, l’équipe fut coachée par un sympathique joueur de poker (Jean-Jacques Demageaux).

 

 

 

 

      Un nouveau cycle s’amorça, durant lequel le BFC put s’appuyer sur ses jeunes arrivés à maturité (Romain Lenfant, auteur de 37 buts les trois saisons suivantes, Thib qui allait progressivement devenir le patron du milieu de terrain…) mais aussi sur des recrues d’expérience (une première vague en 2010 : Romain Michalski, Antoine Tissier, Pierre-Louis Papavero, Clément Colosio… puis une seconde vague en 2013 : Damien, Aurélien, Yohan, Hakim…).

 

      Tout ceci permit à l’équipe première d’assurer sa place en promotion de 1ère série depuis six ans maintenant, sans jamais frôler la relégation (sauf l’année dernière) mais sans jamais vraiment frôler non plus la montée (sauf il y a deux ans, avec les deux Guillaume).

 

      Depuis quelques saisons, Thierry avait par ailleurs pris du recul par rapport à l’équipe A et décidé de se consacrer au coaching de l’équipe B, avec des résultats à la clé : la réserve du BFC évolue désormais en 2ème série ce qui permet au groupe seniors de disposer d’un vivier de joueurs large et homogène.

 

 

 

 

      Après douze ans passés à la tête du club, Thierry a donc décidé de passer le flambeau de la présidence, tout en restant au club auprès de l’équipe réserve. Que de chemin accompli depuis 2003 ! Le club a désormais deux équipes seniors solidement installés en promotion de 1ère et en 2ème série et il peut s’appuyer sur une école de foot qui aligne des équipes dans toutes les catégories de jeunes !

 

      Et en parlant de jeunes, rappelons justement que pour les plus anciens, Thierry n’est pas que le président du BFC des années 2000, c’est aussi et peut-être avant tout l’éducateur qui leur a fait vivre, avec les autres éducateurs de l’époque (les Denis Decarme, Bernard Cornu, Christian Beaufays, Philou Leprince, Yves Petitdidier, Mika Boulben, Rachid Amara et bien d’autres…), de fantastiques moments dans les années 1990...

 

 

 

      C’était une époque :

 


-          ...où l’on s’écorchait les genoux sur des terrains stabilisés rouges

 

 

 

 

-          ...où les jeunes du BSC rivalisaient avec les plus grands : Saint-Anne, Sedan, le Stade de Reims, et surtout le grand Tinqueux du terrifiant Damien Robert …

 

 

 

 

-          ...où un gardien d’1 mètre 20 allait chercher des ballons en lucarne

 

 

 

 

-          ...où un libéro pouvait récupérer le ballon en défense, dribbler la moitié de l’équipe adverse et aller marquer (sacré Babar)

 

 

 

-      ...où les père Klein, Romain Lacuisse et Julien Lefèvre écoeuraient les attaquants adverses par leurs tacles appuyés tandis que sur les côtés Benjamin Vidril et Jérôme Walter balançaient des touches de 30 mètres de long

 

 

 

 

-          ...où des Damien Loillier et des Steve Pascanet couraient sans jamais s’arrêter et ratissaient tous les ballons

 

 

 

 

 

-        ...où les techniciens régalaient par leurs petits ponts (Guillaume, Dédé…) et leurs ouvertures lumineuses (les Benjamin, Yann, Florian…) et où les attaquants affolaient les défenses par leurs débordements et leurs frappes surpuissantes (les Gogo, Fab…)

 

 

 

 

-          ...où la plupart des joueurs tournaient au Banga et pas encore au whisky-coca

 

 

 

-          ...où la préparation mentale d’avant-match se faisait allongés sur le sol, les yeux fermés

 

 

 

 

-          ...où le mot d’ordre était : « faites vivre le ballon ! »

 

 

 

-          ...où l’on se retrouvait à jouer en lever de rideau à Emile-Albeau ou à Delaune sur des pelouses qui nous paraissaient plus interminables encore (mais moins pentues) que les pelouses d'Olive et Tom !

 

 

 

-          ...où l’on voyait Thierry Roland en vrai à Téléfoot avant d’aller se balader au Jardin des Plantes et de finir la soirée au Parc des Princes pour un PSG-Auxerre (3-1, malgré un but de Cocard, et avec une volée somptueuse de Youri Djorkaeff dès la 1ère minute)

 

 

 

 

 

      Pour tout ça et pour tout ce que le club va vivre ces prochaines années, un grand merci au Guy Roux de Betheny !

 

 

 

 

(...enfin, un Guy Roux en version beau gosse ^^)

 

 

Commentaires

Romain Lenfant 25 août 2015 18:56

Super franck comme d'habitude =) et merci pour le clin d'oeil =)

Antoine Tissier 19 août 2015 13:58

Bravo Franck pour ce bon résumé! C'est vrai que c'était bien le BSC! Un grand merci à Thierry pour tout ce qu'il a fait pour le club et même en dehors! Très heureux d'avoir contribué à la réussite du BSC et du BFC. Longue vie au club! Tiss.

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 OIRY U.S 49 22 15 4 3 0 58 29 0 29
2 CHAMPIGNY AS 45 22 13 6 3 0 65 28 0 37
3 BETHENY FORMATION C 45 22 14 3 5 0 53 14 0 39
4 DAMERY U.S 43 22 13 4 5 0 57 30 0 27
5 A.S. MOURMELON LIVRY 39 21 13 1 7 1 59 36 0 23
6 REUIL FC 34 22 11 1 10 0 50 40 0 10
7 MONTMIRAIL SC 29 21 9 3 9 1 41 41 0 0
8 FCCSMU 28 22 8 4 10 0 54 41 0 13
9 U.S. STARNACIENNE 22 22 5 7 10 0 30 40 0 -10
10 ST MARTIN ABL 19 22 5 4 13 0 35 56 0 -21
11 ENT. ETOGES VERT 18 22 5 3 14 0 28 62 0 -34
12 ENT S PIERRY MOUSSY 1 20 1 0 19 2 11 124 0 -113

N'OUBLIEZ PAS DE RÉFLÉCHIR AVANT DE PARLER